La vague

  • Lycée Camille Claudel, MEAUX
  • 1994
  • Bronze, béton poli, structure acier galvanisé.
  • Hauteur : 12m.

La sculpture doit satisfaire 2 lectures : être visible de très loin, et de très près, du parvis.
La surface de la mer se déroule verticalement dans un grand geste courbe. Ce signal, visible de loin, fait écho aux façades courbes du bâtiment. Le piéton perçoit tout d’abord un élément très identifiable : une barque franchissant une vague, puis son regard s’élève vers la succession de crêtes, vers l’écume de bronze.